Nouvelle sanction des Etat-Unis contre la Russie : Joe Biden sait se faire entendre

0
188
sanction des Etat-Unis contre la Russie

Alors que des dizaines de milliers d’Ukrainiens luttaient pour évacuer des villes détruites ou assiégées, le président américain Joe Biden a déclaré mardi que le pétrole et d’autres biens énergétiques de la Russie seraient restreints.



Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, le nombre de réfugiés ukrainiens a dépassé la barre des 2 millions. Sur notre flux en direct, vous pouvez suivre les dernières nouvelles.



>>Lire aussi : Mélenchon affirme que François Hollande a « déclenché le conflit au Mali », un message fort



  • Le président Joe Biden a annoncé mardi qu’une interdiction des importations de pétrole et de gaz russes aux États-Unis avait été mise en place afin de renforcer les sanctions contre la Russie et de porter « un autre coup dévastateur à Poutine ».
  • La Grande-Bretagne a déclaré quelques minutes seulement avant le discours de Joe Biden qu’elle réduirait à zéro ses expéditions de pétrole russe d’ici la fin de l’année.

>>Lire aussi : Russie : le Ghana a été félicité par le président Vladimir Poutine.

  • Les « promesses » non tenues des Occidentaux de protéger l’Ukraine, selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Plus tard dans la soirée, citant Winston Churchill, il a déclaré devant le parlement britannique : « Nous nous battrons jusqu’au bout.
  • La barre des deux millions de réfugiés dans les pays voisins de l’Ukraine a été atteint, a annoncé le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR).



  • Au Conseil de sécurité de l’ONU, les États-Unis et leurs alliés ont appelé lundi la Russie à permettre un passage aux civils pris au piège dans les villes assiégées de l’Ukraine et l’acheminement de l’aide dans les zones de combat.
  • La Russie a annoncé, lundi soir, l’instauration de ces cessez-le-feu « à partir de 10 heures, heure de Moscou (7 heures GMT) le 8 mars » pour l’évacuation des civils en provenance de Kiev, ainsi que des villes de Soumy, Kharkiv, Tcherniguiv et Marioupol.
  • La ville de Soumy (nord-est) théâtre de violents combats, a commencé mardi à évacuer ses habitants en direction de Lokhvytsia, à 150 km au sud-ouest, via un couloir humanitaire.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici