Maroc : Un garçon de 5 ans a été piégé pendant des jours dans un puits de 32 mètres de profondeur.

0
317
Maroc : Un garçon de 5 ans a été piégé pendant des jours dans un puits

Les Marocains ont attendu avec impatience vendredi après que des responsables ont annoncé qu’une opération visant à sauver un petit enfant qui avait été piégé dans un puits profond pendant plus de deux jours avait été achevée.



Selon les médias locaux, Rayan, un enfant de cinq ans, a péri dans un gouffre de 32 mètres de profondeur dans son hameau près de Bab Berred dans la commune rurale de Chefchaouen.

« Le sauvetage de l’enfant est proche », a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

« Nos pensées vont à la famille et nous espérons qu’il reviendra vers eux dès que possible. »

Des creuseurs lourds ont été utilisés pour creuser un trou sur le côté car les tuyaux étaient trop fins pour que les sauveteurs puissent atteindre le fond.



Les activités de sauvetage se sont intensifiées alors que l’obscurité tombait pour une troisième nuit, le jeune au fond des trous et les creuseurs arrachant la terre sous les projecteurs.

Les intervenants ont déclaré qu’ils avaient grimpé environ 24 mètres, mais qu’il leur restait encore six mètres à parcourir avant d’atteindre le jeune.

À la suite de l’opération diffusée sur Internet, le pays a pris une profonde inspiration. Les sauveteurs ont pu lui fournir de l’oxygène et de l’eau via des canalisations, selon l’agence de presse MAP.



Le papa de Rayan a déclaré au site de presse Le360 que lorsque son fils a chuté, il était en train de réparer les tuyaux.

Abdelhabi Temrani, le sauveteur en chef, a déclaré à la télévision Al Oula que le diamètre des trous était inférieur à 45 cm.

Baitas a déclaré qu’en raison de la nature de la terre, tenter d’élargir le trou était trop risqué, ce qui signifie que d’énormes excavations autour de lui étaient la seule alternative.

La situation a généré des effusions de chagrin en ligne, avec le hashtag arabe #SaveRayan en vogue dans toute l’Afrique du Nord, y compris l’Algérie voisine.



Le footballeur marocain et star du PSG Achraf Hakimi a noté les efforts de sauvetage sur les réseaux sociaux, ajoutant des emojis d’un cœur brisé et des mains jointes dans la prière.

Selon Baitas, la libération du garçon a attiré des foules énormes sur le site de sauvetage, mettant à rude épreuve les sauveteurs qui travaillent dans des « conditions difficiles ».



Il soutient : « Nous demandons à la communauté de permettre aux sauveteurs d’accomplir leur devoir et de sauver ce jeune. »

Selon la chaîne d’information nationale 2M, les autorités ont également préparé un hélicoptère pour amener le jeune à l’hôpital lorsqu’il aura été secouru.

Avec AFP

>>Lire aussi : La CEDEAO demande la libération de Kaboré et envoi de ses soldats en Guinée Bissau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici