Apple Russie, les ventes de la marque ont été suspendues

0
467
apple russie

Suite à une série de mesures en réaction à l’invasion de l’Ukraine, Apple a déclaré mardi qu’elle avait cessé de vendre tous ses produits en Russie, ouvrant la porte à une vague d’entreprises pour prendre leurs distances avec Moscou.



Apple, le fabricant d’iPhones, d’ordinateurs Mac et de tablettes iPad, a déclaré dans un communiqué à l’AFP que les exportations vers la Russie étaient interdites depuis la semaine dernière et que certains services, comme Apple Pay, avaient été réduits.

La boutique internet du mastodonte informatique a également retiré les candidatures des médias officiels russes RT et Sputnik.



Dans un souci de sécurité et de précaution pour les ressortissants ukrainiens, il a également désactivé l’outil qui permet aux utilisateurs de signaler des problèmes sur Apple Maps en temps réel en Ukraine.

Dans un communiqué, Apple a déclaré : « Nous continuerons d’analyser la situation et sommes en discussion avec les gouvernements concernés sur les mesures que nous prenons ».



En conséquence, la société suit les traces d’autres entreprises qui ont choisi de quitter la Russie en raison de sanctions économiques sévères.

Par exemple, GM a interdit les expéditions d’automobiles vers la Russie, Warner Bros. a déclaré que la sortie du prochain long métrage de Batman en Russie serait « retardée » et d’autres mastodontes d’Internet ont fait des efforts pour limiter l’impact des médias contrôlés par le gouvernement russe.



Les fournisseurs de cartes de crédit Visa et Mastercard aux États-Unis ont également indiqué qu’ils avaient déployé des efforts pour exécuter les sanctions de la Russie, notamment en encourageant les institutions russes à utiliser leurs réseaux.

>>Lire aussi : L’Union Africaine s’insurge face à la situation des africains bloqués en Ukraine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici