Top 7 des milliardaires africains en 2022 : Dangote est-il toujours en tête du classement ?

0
530
les milliardaires africains 2022

Forbes a posté sa liste des milliardaires africains 2022, il y a pas mal de changement dans cette liste car cette dernière ne contient plus malheureusement des femmes. En outre, après la chute de son chiffre d’affaires l’année dernière, Aliko Dangoté reste t’il toujours l’homme le plus riche d’Afrique ? Voici notre Top 7 des milliardaires africains en 2022 !



#7- Issad Rebrab (5,1 milliards de dollars)

Il est le PDG de Cevital et le fondateur de la plus grande société privée d’Algérie.

Issad Rebrab est le détenteur de l’une des plus grandes raffineries de sucre de la planète avec une capacité de production de 2 millions de tonnes par an.



Il détient de même des entreprises européennes, dont le fabricant français d’appareils électroménagers Groupe Brandt, une aciérie italienne et une entreprise allemande de purification de l’eau.

>>Lire aussi : 7 avantages de créer une entreprise en ligne

#6- Mike Adenuga ($6.8 milliards de dollars)



Le deuxième homme le plus riche du Nigeria, a forgé sa fortune dans les télécommunications et la production pétrolière.

Globacom, son réseau de téléphonie mobile, est le 3eme opérateur du Nigeria, avec 55 millions d’abonnés.

Sa société d’exploration pétrolière, Conoil Producing, exploite 6 blocs pétroliers dans le delta du Niger.

Adenuga a obtenu un MBA à l’Université Pace de New York, subvenant à ses besoins en tant qu’étudiant en travaillant comme chauffeur de taxi.

Il a fait son premier million à 26 ans en vendant de la dentelle et en distribuant des boissons non alcoolisées.

#5- Abdulsamad Rabiu (6,9 milliards de dollars)



C’est le fondateur de BUA Group, un conglomérat nigérian actif dans la production de ciment, le raffinage du sucre et l’immobilier.

En janvier 2020, Rabiu a fusionné sa société privée Obu Cement avec la société cotée Cement Co. du nord du Nigeria, qu’il contrôlait.

La société combinée, appelée BUA Cement Plc, est cotée à la bourse nigériane ; Rabiu en détient 98,5 %.
Rabiu, le fils d’un homme d’affaires, a hérité des terres de son père.

Il a créé sa propre entreprise en 1988 en important du fer, de l’acier et des produits chimiques.

#4- Nassef Sawiris (8,1 milliards de dollars)



Descendant de la famille la plus aisé d’Égypte, Nassef Sawiris est aussi un investisseur. Il est devenu populaire grâce à ses actions près de 6% dans la marque Adidas.

Il a acquis en décembre 2020 une participation de 5% dans la société cotée à New York Madison Square Garden Sports, propriétaire des équipes NBA Knicks et NHL Rangers.

Nassef Sawiris dirige OCI, l’un des plus grands producteurs d’engrais azotés au monde, avec des usines au Texas et en Iowa ; il se négocie à la bourse Euronext Amsterdam.
Orascom Construction, une société d’ingénierie et de construction, est cotée à la bourse du Caire et au Nasdaq Dubaï.

Ses participations comprennent des participations dans le géant du ciment Lafarge Holcim et Adidas ; il siège au conseil de surveillance d’Adidas.

#3- Nicky Oppenheimer (8,7 milliards de dollars)



Nicky Oppenheimer, héritier de la fortune du diamant DeBeers, a vendu ses 40% de l’entreprise au groupe minier Anglo American pour 5,1 milliards de dollars en espèces en 2012.

Il était la troisième génération de sa famille à diriger DeBeers et a privatisé l’entreprise en 2001.
Pendant 85 ans jusqu’en 2012, la famille Oppenheimer a occupé une place prépondérante dans le commerce mondial du diamant.

En 2014, Oppenheimer a lancé Fireblade Aviation à Johannesburg, qui exploite des vols affrétés.
Il possède au moins 720 miles carrés de terres protégées en Afrique du Sud, au Botswana et au Zimbabwe.

#2- Johann Rupert (10 milliards de dollars)



Il est le patron de la société suisse de produits de luxe Compagnie Financière Richemont.
La structure est surtout connue pour les marques Cartier et Montblanc.

Johann Rupert a été formé en 1998 grâce à une scission d’actifs appartenant à Rembrandt Group Limited (maintenant Remgro Limited), que son père Anton a formé dans les années 1940.

Il possède 7% de la compagnie d’investissement diversifiée Remgro, qu’il préside, ainsi que 25% de Reinet, une holding d’investissement basée au Luxembourg.

Ces dernières années, Rupert a été un opposant virulent aux plans visant à autoriser la fracturation hydraulique dans le Karoo, une région d’Afrique du Sud où il possède des terres.

#1- Aliko Dangote (13,6 milliards de dollars)



Il reste l’homme le plus riche d’Afrique, il a fondé et préside Dangote Cement, le plus grand producteur de ciment du continent.

Il détient 85% de Dangote Cement coté en bourse par le biais d’une société holding.
Dangote Cement a la capacité de produire 48,6 millions de tonnes métriques par an et est présent dans 10 pays d’Afrique.

Après de nombreuses années de développement, l’usine d’engrais de Dangote au Nigeria a commencé ses activités à la mi-2021.

La raffinerie de Dangote est en construction depuis 2016 et devrait être l’une des plus grandes raffineries de pétrole au monde une fois achevée.

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici