L’industrie en Afrique, la porte du développement

0
243
L'industrie, un secteur à revaloriser pour le développement de l'Afrique

Malgré les progrès réalisés par certains pays comme la Tunisie , l’Afrique du Sud , l’Égypte , le Maroc … , le secteur industriel africain présente de nombreuses défaillances. Il a même du mal à s’imposer sur les marchés internationaux. Les produits tirés de l’industrie en Afrique représente un faible pourcentage sur les exportations.



 
Pourtant ce secteur pouvait bien s’imposer car l’Afrique est le continent le plus riche en ressources naturelles brutes.  Le continent dispose des ressources forestières , minières , halieutiques, énergétiques et éoliennes. En plus de cela l’Afrique possède la population la plus de jeune du monde. Donc elle dispose de la main d’œuvre la plus dynamique au monde. Toutes ces raisons laissent à croire que de très belles initiatives concernant l’industrialisation africaine peuvent porter la croissance du continent. 

Lire aussi: https://www.un.org/fr/observances/africa-industrialization-day


Comment tirer l’industrie africaine au sommet ?




Ceci ne devrait pas être chose difficile. L’industrie africain peut être en plein essor si ses exportations évoluent continuellement. Pour cela les secteurs comme l’agriculture, l’artisanat … devront être revaloriser. Il faut miser sur la population jeunesse. Cela boostera la production et favorisera le marché local aussi. 


La revalorisation du système industriel africain passe aussi par la proposition de produits de substitution à l’importation.  Pour réussir cela le corps douanier doit jouer sa partition en était plus rigoureux dans le contrôle.  Ainsi, cela est bien possible s’il mette en place des quotas , de droit de douane et de taux de change multiples qui permettent de filtrer les importations en fonction des besoins de l’industrie nationale. Il faut aussi adopter le modèle sud américain. Ce modèle consiste à limiter les investissements étrangers de la sortie de profils. Aujourd’hui des pays comme l’Égypte , Cameroun et côte d’ivoire ont fondé leur  » semi industrialisation sur ce modèle « .

Lire aussi : https://secretbuziness.com/la-transformation-du-lait-une-filiere-peu-connue-en-afrique

#Sidy Diop, réseau Clesien 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici