Le tourisme, une richesse inexploitée en Afrique !

0
352
tourisme en afrique

Tout comme le secteur agroalimentaire , le secteur touristique est aussi un vecteur de croissance à ne pas négliger pour l’économie africaine. En effet l’Afrique est une mine de ressources naturelles, culturelles et historique. Sur le marché touristique, elle peut donc s’imposer.



Comment le tourisme peut-il participer au développement du tissu économique africain ?



Le secteur touristique peut bien stimuler la croissance économique en participant à la création d’emplois; en attirant l’investissement étranger et en valorisant par la même occasion l’industrie manuelle et artistique. Mais aussi le plus important en préservant le riche patrimoine historique et culturel du continent Africain.

Les statistiques jouent en faveur de l’Afrique



En Afrique le tourisme contribue de manière positive à la croissance , à l’emploi et au commerce. Selon une étude des Nations unies en 2017 , entre 1995 et 2014 , l’Afrique a enregistré une évolution de 6% en moyenne par an pour les touristes internationaux et les recettes d’exportation du tourisme ont ont connu une hausse de 9% aussi par an. Cette étude révèle encore que sur le PIB, le tourisme y a aussi nettement contribué.

De 69 milliards de dollars en 1995-1998 à 166 milliards de dollars en 2011-2014 , soit 6,8% à 8,5 % du PIB. En outre, le tourisme a créé 21 millions emplois en moyenne en 2011-2014 ce qui équivaut à 7,1% de la totalité des emplois en Afrique. Donc en s’appuyant sur statistiques on peut affirmer que le tourisme joue un rôle majeur sur la réduction de la pauvreté et l’atteinte des objectifs de développement durable.

>>Lire aussi : Immobilier en Afrique, une opportunité en OR

Le tourisme continental et intra-régional



Il offre de nombreuses possibilités comme une libre circulation des personnes , favorise facilement l’échange des monnaies ce qui boostent le secteur bancaire et également favorisera la libération des services de transport aérien. Il permettra aussi le renforcement des infrastructures : hôtels , routes et préservation du patrimoine culturel

Le tourisme, source de Paix et preuve de stabilité

Sans la paix on ne peut pas parler de tourisme. C’est pourquoi les pays africains qui possèdent un potentiel touristique devraient mettre en œuvre des politiques qui renforcent la paix . Dans des zones de tensions , peu importe le potentiel touristique , ce secteur ne représentera rien. 

Avec le tourisme il est possible d’investir sur la modernisation de l’agriculture , de manière à libérer de la main d’oeuvre pour les secteurs secondaires et tertiaires. Du côté de la demande , les états africains doivent investir sur les secteurs capables d’attirer d’absorber utilement la main d’œuvre comme l’industrie et les services urbains.

Parallélisme entre le secteur touristique et autres secteurs



Les relations entre le secteur touristique et les autres secteurs productifs; les segments du marché peuvent aussi favoriser l’entrepreneuriat local en ouvrant de nouveaux débouchés. Dans les pays en développement , les entreprises évoluant dans le secteur touristique sont dans l’hébergement , les transports et l’organisation des circuits touristiques . Donc l’économie locale est visée.

Les liens inters-sectoriels peuvent aider à lutter contre la pauvreté des femmes et des jeunes, en favorisant l’inclusion sociale et le développement rural. Des liens solides entre le tourisme et d’autres secteurs productifs; les nouveaux segments du marché ont un rôle essentiel à jouer dans la promotion de la diversification ; en élevant le niveau de la demande et en créant de nouveaux biens et services.

>>Lire aussi : Développement d’une filière agroalimentaire pérenne et rentable

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici