L’entrepreneuriat agricole , la prévention d’une crise en Afrique

0
476
L'entrepreneuriat agricole une solution pour éviter la crise alimentaire en Afrique

L’entrepreneuriat agricole est un secteur essentiel qui pèse lourd sur l’économie africaine. Elle offre de nombreuses avantages comme une sécurité alimentaire , une croissance forte de l’économie locale  et la baisse du coût de l’importation alimentation. C’est pourquoi nos dirigeants doivent impérativement consentir plus d’efforts dans ce secteur. Car cela leur permettra de prévenir une éventuelle crise économique en Afrique.

Pourquoi est-ce nécessaire de valoriser l’entrepreneuriat agricole ?

Selon une étude de  » ÉDITION sub-saharienne  » d’ici 2050 , l’Afrique subsaharienne comptera un tiers des jeunes du monde. Afin d’éviter une éventuelle crise dans tous les domaines , il est obligatoirement nécessaire de valoriser l’entrepreneuriat agricole. Car en le valorisant , ça pourrait massivement participer à la réduction du taux de chômage.

Les états africains doivent former les jeunes à maîtriser le marché de l’entrepreneuriat agricole car c’est un secteur porteur de croissance. Il permettra aussi à beaucoup de jeunes d’avoirs leurs propres entreprises dans ce domaine. C’est bien possible si les états africains aident les jeunes entrepreneurs à mettre en place des unités commerciales de transformation des produits locaux en produits agroalimentaires bien sains et qui s’imposent sur le marché local. C’est aussi une politique de valorisation de la culture d’appartenance.

Top 5 des métiers du numérique quelles sont les opportunités d’emploi ?

Comment valoriser l’agrobusiness ?


Valoriser l’entrepreneuriat agricole n’est pas chose facile. Mais cela ne doit pas être une raison pour les états africains de ne pas consentir des efforts là dessus. Il faut qu’ils sachent que l’entrepreneuriat agricole dans l’agroalimentaire représente une opportunité dont les jeunes du continent peuvent bénéficier pour se forger un lendemain meilleur.


Au Sénégal par exemple , la région de Casamance , grenier du pays , offre de nombreuses richesses en produits agroalimentaires chaque année. Mais trop souvent la majeure partie des produits est inexploités. Ils pourrissent. Ce qui est est une perte énorme pour nos agriculteurs.

Si l’état décide de mettre à leur disposition des entreprises de transformation de ces produits agroalimentaires ; cela permettrait de participer au développement du tissu économique. Il suffit juste de miser sur la formation et de mettre à leur disposition tout le soutien technique qu’il faut. Par exemple , avec des produits comme la tomate , les jeunes peuvent apprendre à transformer cela en ketchup et en tomates concentrées. La mangue et certains fruits exotiques peuvent être transformés en jus , en confiture , en marmelades … 

Le retour de l’agriculture plus connu sous le nom de l’agrobusiness est également un moyen de lutter contre le chômage et l’émigration clandestine.

Source : ISEP-THIES

#Sidy DIOP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici