Développement d’une filière agroalimentaire pérenne et rentable

0
646
La filière de l'agroalimentaire, un soubassement pour le développement de l'Afrique

l’Afrique peut bien devenir un pôle géant agricole et agroalimentaire. Il existe en Afrique 50% des terres fertiles qui sont inexploitées. En outre d’ici 2050 la population africaine devrait doubler. Malgré cette forte croissance démographique l’Afrique est l’un des continents qui importe le plus les produits agroalimentaires. Il est estimé à hauteur de 50 milliards de dollars en importation de denrées alimentaires. D’autres statistiques montrent que la filière agricole est faible. Les rendements sont faibles ( 1, 2 tonnes par hectare environ contre 5, 2 tonnes par hectare dans l’ UE ). 

https://secretbuziness.com/lentrepreneuriat-agricole


Comment remédier à une hausse de l’importation grâce à la filière agroalimentaire ?  


Pour remédier à cette hausse de l’importation , il est nécessaire de:

– favoriser l’entrepreneuriat locale;

 -miser sur sa jeunesse active et

 -miser plus sur la formation et la valorisation du développement des filières agroalimentaires.

 

Quelques pays sur lesquels , on pourrait miser

Dans des pays comme le Nigeria , il est nécessaire de mettre en place des unités de transformation des fruits concentrés pour approvisionner un marché de plus d’un milliard de dollars en Afrique de l’ouest. Il faudrait investir dans les usines de manioc à grandes échelles. En  faisant cela  le Nigeria peut exploiter un marché de l’amidon de plus de 2 tonnes de dollars.


Dans des pays comme la côte d’ivoire aussi l’entrepreneuriat local est bien possible. Elle est le 3″ plus gros producteur africain ; et occupe la 15* place au niveau mondial.  En exploitant cette usine la côte d’ivoire peut bien devenir le plus grand distributeur ne serait qu’en Afrique car étant frontalière avec beaucoup de pays. La côte d’ivoire peut avoir sa propre marque de café et plusieurs firmes multinationales au niveau mondial. Il ne devrait plus être acceptable de parler de chômage dans ce pays. En plus elle peut même participer au développement du PIB de l’Afrique.

 
En Ethiopie : l’agriculture est le moteur de l’économie du pays. Elle représente 60% des exportations et 80% des emplois. Les principaux produits sont les céréales , les pommes de terre , la canne à sucre et les légumes. Le pays est le deuxième producteur de maïs d’Afrique. N’empêche elle fait parti des pays les plus pauvres d’Afrique.

La place de l’agroalimentaire dans le plan Sénégal Emergent

 

Le plan Sénégal émergent est un projet phare pour relancer l’économie du pays. Ainsi, l’un des objectifs de ce programme est la mise en place de 100 à 150 fermes agricole afin de booster ce secteur pourvoyeur d’emplois et de richesses. S’il arrive à réaliser cela le Sénégal pourrait songer à atteindre l « autosuffisance alimentaire ». Il peut même devenir un grand exportateur de fruits et légumes. Ce projet phare permettrait au Sénégal d’avoir sa propre unité de transformation agroalimentaire. 

A l’exemple de ces pays précités, tous les états d’Afrique devrait porter un nouveau regard sur l’agroalimentaire et en faire un des pilier de leur développement.

https://www.proxes.com/fr/a-propos-de?gclid=CjwKCAiA-9uNBhBTEiwAN3IlNN7zMtjTxX4MvgsAGtEIxRS4G1IRBYy79ULGL7aJ6DaztRFmHtKhERoCT5oQAvD_BwE

#Sidy Diop

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici