TUNISIE : Un nouveau gouvernement va se former

0
166
Le ministre de l'intérieur de la Tinusie désigné comme chef de gouvernement



Après la démission d’ ELYES FAKHFAKH;  le président de la république Tunisienne compte sur l’actuel ministre de l’intérieur pour former un nouveau gouvernement.

Le 15 juillet dernier, ELYES FAKHFAKH; alors Premier ministre de la Tunisie démissionne de son poste après un bras de fer avec Ennahda; un parti politique tunisien islamiste conservateur. Ennahda accuse ce dernier de corruption. Une enquête est ouverte sur le Premier ministre pour conflits d’intérêts.

Alors que plusieurs noms ont été proposés au parlement pour trouver un remplaçant au poste vacant. C’est finalement à HICHEM MECHICHI, actuel ministre de l’Intérieur qui aura l’immense honneur d’occuper ce poste.

KAÏS SAÏED, président de la Tunisie, a finalement opté pour un proche de son cabinet; et issue de l’administration pour former un nouveau gouvernement. 



Des querelles politiques au parlement

Les querelles politiques au sein du parlement tunisien ne cessent de faire l’actualité. La dernière étant le dépôt d’une motion de censure par les députés contre RACHED GHANNOUCHI; président de l’Assemblé, également leader du parti Ennahda.

C’est donc devant leurs responsabilités que le président les met en nommant HICHEM MECHICHI, Premier ministre. Ils devront l’aider dans son rôle de chef du gouvernement; lui fournir les outils nécessaires dont il aura besoin pour former son nouveau gouvernement. Dans le cas contraire, il se peut qu’on assiste à une dissolution du parlement; et à l’organisation d’élection anticipé comme l’autorise la constitution.



Le défi du nouveau chef du gouvernement

HICHEM MECHICHI, aura la lourde tâche constitué dans un délai de 01 mois; un nouveau gouvernement  et de rassembler une majorité au sein d’un parlement déjà fragilisé.

Le nouveau ministre lors d’une déclaration publié a reconnu que son nouveau poste était un grand défi à relever; surtout en prenant en compte les circonstances actuelles du pays. Il a également donné sa parole de former un gouvernement qui répondra aux attentes des Tunisiens.

Lire aussi : La France incite le Liban aux réformes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here