Traque à la désinformation : Twitter lance Birdwatch

0
11
désinformation Twitter lance Birdwatch
Photo de Brett Jordan provenant de Pexels

Afin de limiter la désinformation Twitter lance l’application Birdwatch pour traquer la désinformation. Le réseau social permettra aux utilisateurs volontaires de signaler plus facilement les contenus associés à la désinformation. En effet, l’outil est pour le moment réservé à ses utilisateurs américains.



Twitter a lancé ce lundi un nouvel outil de lutte contre la désinformation faisant directement appel aux utilisateurs. Une décision qui a mis en exergue son pouvoir en termes de régulation de la liberté d’expression.

A propos de Birdwatch

Ce forum communitaire baptisé Birdwatch (pour surveiller les oiseaux) doit permettre aux personnes volontaires, aux Etats-Unis, de signaler des messages trompeurs ou mensongers. Et d’ajouter des notes qui seront lisibles uniquement sur un site. Ainsi donc, Keith Coleman le vice-président précise dans un communiqué. “Notre objectif est de rendre ces notes visibles directement en  dessous des  tweets pour le public mondial de Twitter. Quand il y aura un consensus au sein d’une base de collaborateurs large et diverse.



Après une enquête préliminaire menée par Twitter. Les usagers apprécient que les notes viennent de la communauté. Plutôt que de l’autorité centrale de Twitter. De même que les notes pour les aider à comprendre et évaluer un tweet. Au lieu de se concentrer sur des étiquettes comme ‘Vrai’ ou ‘faux’. Par ailleurs, Twitter lance l’application Birdwatch afin de lutter contre la désinformation.

>>Lire aussi : Un malware Android se propage sur Wathsapp



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here