Sénégal : Procès entre le Pdg du Groupe D-Média, Bougane Gueye, et le maire de Guédiawaye, Aliou Sall

0
174
Procès Bougane vs Aliou

Hier 17 septembre 2020, Bougane Gueye accompagné de Ahmed Aïdara étaient devant le juge. Ayant accusé le maire, Aliou Sall, d’avoir vendu la municipalité de Guédiawaye à Auchan, ce dernier porta plainte pour diffamation. Cependant, Gueye n’envisage pas reculer, il promet du lourd. Sur son compte facebook, il a promis divulguer au cours d’une conférence de presse, les documents qui prouvent réellement ces allégations.



La promesse du président Bougane Gueye

“Aliou Sall vend la mairie de Guediawaye à Auchan” tel est le titre du journal Direct News ayant conduit au procès. Titre commenté par Ahmed Aïdara dans sa revue de presse. L’information parvenue au maire, Aliou Sall, ce dernier les accuse pour offense et diffamation.

Quant au patron de D-Média, Bougane Gueye, lui, il monte au créneau. Il écrit sur son compte facebook : « le président Bougane Gueye promet de divulguer dans une conférence de presse. Les documents qui prouvent effectivement que Aliou Sall a vendu le foncier de la mairie. Et ce à la société Senas SA, propriétaire des enseignes Auchan au Sénégal ».



Dans la matinée du 17 septembre, a débuté à la première chambre correctionnelle le procès pour diffamation. Bougane Gueye accompagné d’Ahmed Aïdara étaient devant le juge. Sur sa page, SenAlerte annonce que le juge a convoqué la présence de Gueye et Aïdara pour ainsi vider l’affaire.  

« On ne peut aspirer à devenir un dirigeant alors que l’on ne respecte pas les institutions »

L’affaire opposant le maire de Guediawaye et le groupe D-média a été jugée ce jeudi 17 septembre 2020. L’avocat du groupe D-média, une fois devant le juge a demandé un renvoi pour motif qu’il n’a pas vu de citation. Mais l’avocat de Aliou Sall a tenté de s’y opposer.



Cependant, le parquet penche sur la proposition de l’avocat de D-média, concluant qu’il n’était pas dans les dispositions de requérir. Le juge a finalement renvoyé le dossier au 15 octobre prochain. Ndary Diop, juge de la première chambre correctionnelle, s’adresse par la suite à Bougane Gueye Dany et Ahmed Aïdara. « On ne peut pas aspirer à devenir un dirigeant alors que l’on ne respecte pas les institutions ».

Pour rappel, un milliard de FCFA  est la somme réclamée par Aliou Sall à Ahmed Aïdara et Bougane Gueye Dany.

Lire aussi : Mali : La CEDEAO toujours ferme sur sa décision, le CNSP devra être dissous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here