RDC: une mère tue ses 3 enfants avec une purge contre le Coronavirus

0
113
une mère tue ses trois enfants à cause d'un traitement préventif du coronavirus

L’incident s’est déroulé au sud de la ville de Kinshasa dans la commune de Selembao. C’est une des commune les plus pauvres de la ville. À cause du coronavirus une femme en République démocratique du Congo (RDC) a tuée ses 3 enfants. Et cela en les purgeant avec du citron et une plante médicinale.

À Kinshasa, une plante que l’on appelle « Kongo bololo » dont le nom scientifique est Vernonia Amygdalina. Elle a pour réputation de guérir le paludisme ainsi que d’alleger les effets de certaines maladies.

Mais, la vérité est que l’on ne sais pas exactement ce qu’elle soigne vraiment et encore moins les effets secondaires de cette plante.

A savoir !

Cependant, il y a un mythe qui s’est vite développer affirmant qu’elle pouvais aussi protéger du coronavirus. Lorsque l’on a déclaré les cas de coronavirus dans le pays, les gens se sont informés et sont sans doutes sur les articles parlant des travaux du professeur Raoult en France avec la chloroquine.

Alors, beaucoup de gens se sont dit que pour éviter d’être contaminé. Ils devraient boire la tisane de cette plante ou encore pire comme dans le cas de cette mère de 3 enfants.

Cette femme vivant dans la commune de selembao dans le sud de Kinshasa; a donc mélangé la tisane de la plante avec du jus de citron pour purger ses enfants.

Les choses ne se sont pas passé comme elle le pensait. Ce mélange leur a été fatal. Elle a été arrêtée bien sûr, car elle a empoisonnée ses propres enfants.

C’est tragique !

Et ça la hantera toute sa vie. Ces enfants sont des victimes de la peur que suscite le virus, qui pousse parfois des gens à prendre des décisions extrêmes. Le plus triste dans cette tragédie, est que les enfants résistent plus facilement à cette maladie que les adultes.

C’est pour ça que l’auto-medication est déconseillé surtout face à la crise à laquelle nous faisons face. La seule solution est de renforcer son système immunitaire avec des techniques déjà connues et surtout de respecter les mesures d’hygiènes promues par les autorités. Cette nouvelle sécoue toute la RDC, le coronavirus a encore frappé… indirectement.

Par: Mick Nsasi

Lire aussi: coronavirus: la vérité cachée sur les syptômes, comment s’en protéger ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here