Présidentielle ivoirienne : les ivoiriens fatigués, Konan Bertin se prononce

0
112
Investiture de Konan Bertin

Dimanche 4 octobre, à moins d’un mois de l’élection présidentielle, le candidat Kouadio Konan Bertin (KKB) a tenu sa cérémonie d’investiture. Dans une salle remplie, Kouadio Konan Bertin a présenté ses ambitions présidentielles à tous ses militants. Charles Blé Goudé quant à lui, dit ne pas être intéressé par la présidentielle 2020 mais plutôt celle de 2025.



Konan Bertin attaché aux choses concrètes pour cette présidentielle

En Côte d’Ivoire, Kouadio Konan Bertin, a tenu hier dimanche 4 octobre au Palais de la culture son investiture pour la présidentielle. Vivement accueillir par ses partisans ayant rempli la salle, Konan Bertin a exposé la raison de sa candidature.

«Cette élection devrait être un moment précieux où nous débattons et décidons pacifiquement de notre avenir. Hélas, déjà, les ferments de la division se répandent. Face à cette situation de péril, oui, j’ai décidé de présenter ma candidature à l’élection présidentielle », at-il déclaré dans son discours.





Par rapport à l’appel à la désobéissance lancée par plusieurs partis d’opposition, le candidat compte pas s’impliquer dans des violences. Il affirme: «Tout ce qui peut arriver la violence et la chienlit, je m’en fiche. C’est pourquoi je veux m’attacher aux choses concrètes: le respect de la Constitution. La date qu’elle nous impose, c’est le 31 octobre, et je suis candidat ».

Je ne suis pas en campagne pour 2020…

Kouadio Konan Bertin court dans son allocution, a pu développer les grandes lignes de son programme. Il a abordé plusieurs mesures en faveurs de la jeunesse et des plus démunis. Convainquant, Bertin a émerveillé ces militants, « on veut un président des jeunes, on veut pas la vieille recette. Trop c’est trop ! », disaient certains de ses partisans.

De l’autre côté, la Cour pénale internationale (CPI) a rendu les passeports de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Désormais libre d’effectuer leurs voyages, ils n’auront plus besoin d’une autorisation avant de se déplacer.

Mais le président du congrès pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Blé Goudé, compte pas se présenter pour la présidentielle. « Je ne suis pas en campagne pour 2020, je vous l’ai déjà dit. Mon rendez-vous, c’est 2025 », a-t-il souligné.

>>Lire aussi : Côte d’Ivoire Présidentielle 2020 : L’appel à la désobéissance civile lancé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here