Présidentielle en Guinée : Le président Alpha Condé surprend ses adversaires

0
38
Alpha Condé bat campagne

En Guinée, la population se prépare au scrutin présidentiel de ce dimanche 18 octobre 2020. Les candidats de leurs côtés mobilisent davantage plus les habitants à leur cause. Alpha Condé, en course pour un troisième mandat présidentielle 2020, a débuté depuis ce dimanche une campagne surprise. En commençant par la Guinée forestière, il s’est rendu hier mardi 13 octobre, dans la région de la haute Guinée. Son opposant en chef, Cellou Dalein, continue de son côté son meeting mais les militants d’Alpha Condé s’interfèrent.



La surprise d’Alpha Condé

Alpha Condé, âgé de 82 ans, se lance pour un troisième mandat. Qualifié de trop faible, par ses adversaires, pour mener une campagne, il sort le grand. En effet, depuis le début des campagnes et le Covid-19, Condé n’est jamais sorti pour un meeting. Mais, ce dimanche Alpha Condé surprend ses adversaires. A une semaine de la présidentielle, le président Alpha Condé a débuté avec puissance sa campagne.  

En commençant par la Guinée forestière pour finir à Lola ce dimanche, il a  rencontré ses militants. Avec des cris de « 3è mandat », « vive la victoire », ses partisans ont formé un long fil jusqu’à remplir la ville. Alpha Condé de son côté, salut la foule mais fut agacé de les voir sans masque. « Ne prenez pas le coronavirus à la légère », a-t-il signalé.





Cellou Dalein bloqué  

De plus, après cette action du dimanche, le président s’est rendu ce mardi 13 octobre à la haute Guinée. Précisément à Kankan, submergé par une grande foule, le président appelle à l’union après son discours. Quant à Cellou Dalein Diallo, il n’a pu se rendre à Kankan pour tenir son meeting.

En effet, relayé sur Rfi, le cortège de l’opposant fut bloqué sur la route à quelques kilomètres de la ville. Alors que Dalein se rendait à Kankan avec son cortège, des minibus remplis des supporteurs du président viennent bloquer le passage. Ne pouvant plus continuer, ils ont finalement rebroussé chemin.

Selon le directeur de campagne du candidat de l’UFDG, c’est une stratégie du président Condé. Afin de les empêcher de mener toute activité de l’UFDG à Kankan.

>>Lire aussi : Présidentielle Guinée du 18 octobre : Liste définitive des candidats publiée

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here