Présidentielle Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara appelle au calme

0
32
alassane ouattara appelle ses concitoyens au calme

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara, appelle ses concitoyens au calme. En effet, le président ivoirien brigue un troisième mandat contre toute attente. Cette action du prédécesseur de Laurent Gbagbo, a créé des manifestations dans le pays.

>>Lire aussi : Côte d’Ivoire Présidentielle 2020 : L’appel à la désobéissance civile lancé



Alassane Ouattara appelle ses concitoyens au calme

« Je viens de voter. Je suis heureux de l’avoir fait et je vois beaucoup de monde. J’ai eu un compte-rendu du ministère de l’Administration du territoire il y a une demi-heure pour me dire qu’à part quelques endroits isolés, les votes se déroulent bien et les Ivoiriens sont sortis nombreux pour voter. Je viens d’accomplir mon devoir civique.

Je demande à tous mes concitoyens épris de paix et de patriotisme d’aller voter. C’est toujours important pour la démocratie (…).





J’en appelle à ceux qui ont lancé ces mots d’ordre de désobéissance civile qui ont conduit à des morts d’hommes, qu’ils arrêtent. Qu’ils arrêtent parce que la Côte d’Ivoire a besoin de paix. Ce sont des actes criminels et nous souhaitons que cela puisse s’arrêter »

Troisième mandat « anticonstitutionnel »

Comme en Guinée voisine, où la réélection du président Alpha Condé pour un troisième mandat contesté a provoqué des troubles, l’opposition ivoirienne juge un troisième mandat « anticonstitutionnel ».

L’élection en Côte d’Ivoire fait craindre une nouvelle crise, dix ans après la crise post-électorale issue de la présidentielle de 2010 qui avait fait 3 000 morts, à la suite du refus de Laurent Gbagbo (au pouvoir depuis 2000) de reconnaître sa défaite face à Alassane Ouattara.

Une trentaine de personnes sont mortes lors de manifestations qui ont viré aux affrontements interethniques depuis le mois d’août, après l’annonce de la candidature de M. Ouattara.

Source : Lemonde

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here