Présidentielle aux USA : face à face des numéros deux, Kamala Harris vs Mike Pence

0
4
Débat entre les vice-présidents



Huit jours après le premier débat présidentiel ayant opposé Donald Trump et Joe Biden, c’est le tour des numéros deux. Mike Pence, vice-président sortant et Kamala Harris, la colistière choisie par Joe Biden, se sont affrontés le mercredi soir. Ce fut un vrai débat d’idées et beaucoup plus posé que celui des deux candidats à l’élection présidentielle américaine. 

Harris et Pence à la charge

Suite au débat de Trump et Biden, celui ayant tourné à une lutte verbale, le tour des vice-présidents est venu. C’est à Salt Lake City dans l’Etat de l’Utah que les deux candidats à la vice-présidence dont tout oppose s’affrontent. Mike Pence, vice-président de Trump, est avocat de formation, fervent chrétien, conservateur de la première heure et ancien animateur de radio. Kamala Harris quant à elle, vice-présidente de Biden, est la sénatrice californienne et ancienne procureur général de la Californie.



Débat ferme et posé, la sénatrice a su attaqué l’administration de Trump en abordant la situation concernant le Covid-19. D’après elle, la gestion du Covid-19 par l’administration Trump est « le plus gros échec » de l’histoire américaine ; [plus de 210 000 décès et près de 7,5 millions infectés]. Harris affirme que Donald Trump et Mike Pence étaient au courant depuis fin janvier des dangers de la crise. Et pourtant, « les avaient cachés » et avaient « minimisé leur gravité ».

Mais Mike Pence de son côté, réplique en défendant Trump. Il déclare que le président a mis au premier plan la santé des américains dès le premier jour. Et Procédant à un retournement de situation, Mike attaque le programme de Joe Biden. Il affirme : « dès le premier jour, Joe Biden va augmenter vos impôts ».

Une victoire pour Joe Biden

Cependant, Kamala Harris clarifie cette affirmation. « Joe Biden n’augmentera pas les impôts pour toute personne qui gagne moins de 400 000 dollars par an », a-t-elle déclaré. En effet, indiqué dans l’Urban-Brookings Tax Policy Center, le programme de Biden en matière d’impôts amènerait 4000 milliards de dollars.



 Ceci dans les dix prochaines années, et qu’avec ce programme, les ménages ayant avec un revenu élevé subiraient des augmentations d’impôts. Substantiellement plus élevées que les ménages appartenant aux autres catégories. A la fois en montant absolu et en pourcentage de leurs revenus.

Lire aussi : Présidentielle USA 2020 : Spectaculaire rebondissement de la situation

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here