Présidentielle au Burkina : Yacouba Isaac Zida candidat du MPS, absent à son investiture

0
207
Issac Zida absent à l'investiture

Au Burkina, en prélude à l’élection présidentielle du 22 novembre prochain, les partis à chaque niveau nomment son candidat. Hier 25 septembre à Ouagadougou, le parti MPS a investi Yacouba Isaac Zida comme son candidat pour la présidentielle de Novembre 2020. Ex-président et ancien premier ministre, Isaac Zida en exil, n’a pu se rendre à l’investiture. Selon le président du parti, Augustin Loada, son absence est due aux menaces proférées par le  gouvernement. Une allégation réfutée quelques heures plus tard par ce dernier.



Yacouba Issac Zida absent lors de son investiture

Le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) a mobilisé hier après-midi dans la maison du peuple, une foule de militants. La raison de ce rassemblement est de nommer l’ancien premier ministre, Isaac Zida comme candidat du parti. Mais ce dernier n’était pas présent.

Malgré son absence, on dénombre un nombre important de partisans ayant répondu présent à l’invitation. Pour les militants, «la victoire est au bout de la détermination et de la persévérance». Ainsi, par visioconférence, Yacouba Isaac Zida, a pu s’adressé aux militants et sympathisants de son parti.





Il déclare : « la mal gouvernance a atteint un niveau jamais égalé. Notre pays s’enfonce dans un gouffre sans fond alors que les gouvernants vivent dans une totale insouciance marqués par une incompétence notoire. C’est pour cette raison que je me suis de nouveau engagé en politique »

Yacouba Isaac menacé ?… le gouvernement répond

D’après le président du parti MPS, Augustin Loada, le candidat est absent à l’investiture à cause des menaces du gouvernement. Le porte-parole de la jeunesse du parti, Hervé Ouattara, de son côté manifeste leur détermination. Il a lancé au pouvoir en place : « qu’il se rappelle qu’avant lui, il y a eu un pouvoir. Et après lui, il y aura un pouvoir ».

Quant au gouvernement il dément ces allégations. Dans un communiqué, le ministre burkinabè déclare : « l’entrée du territoire du Burkina est libre. Et autorisée à Monsieur Yacouba Isaac Zida comme à tout Burkinabè désireux de revenir dans son pays ». Mais le gouvernement ne compte pas s’immiscer dans les charges judiciaires qui sont contre lui.   

>>Lire aussi : Cameroun : Des opposants arrêtés, l’opposition dénonce l’intimidation

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here