Pourquoi l’OMS craint autant le covid-organic de Madagascar ?

2
82
l'oms craint le covid-organic de madagascar



La pandémie du coronavirus est en train de mettre à terre de nombreuses économies. Cela n’est pas un secret, notamment celle des pays d’occident. Aujourd’hui, nous parlons de déconfinement progressif de ses pays. Cependant, comme un outsider Madagascar apporte une solution, qui semble être mal reçu par l’OMS. D’où la question de savoir pourquoi ce refus catégorique ?

Un refus étrange

Il est vrai que malgré ce refus, quelques pays Africains ont suivi la solution malgache. Mais bien avant cette dernière, il existait un traitement découvert au Bénin.

L’OMS devrait être heureux pour cette découverte, sachant que le président actuel de l’institution est un Africain. Malheureusement, cela n’est point perçu du bon œil.

Pourquoi ?

Eh bien, après explication et révélation du produit par Andry Rajoelina; il s’avère qu’un élément de la composition du traitement n’est pas validé par l’OMS. Vous l’aurez deviné, il s’agit bel et bien de l’artémisia.

À savoir !

La polémique autour de l’artémisia est issue de la lutte contre le paludisme. Si vous ne le savez pas, l’Afrique enregistre plus de 400,000 décès par an à cause de cette maladie. Par ailleurs, elle sévit plus sur ce continent qu’ailleurs.

Selon l’histoire, l’artémisia à fait son come back lors de la guerre du Viêtnam. Car, pendant cette tragique agitation, le paludisme a fait ravage du côté vietnamien. L’armée américaine avait en cerclé les assaillants vietnamiens dans la jungle.

Ainsi, le constat était assez simple. Les soldats vietnamiens mouraient plus de la malaria que des attaques américaines.

Que s’est-il passé ensuite ?

Eh bien, les Vietnamiens ont fait appel à leur voisin chinois. Donc, pour leur venir en aide, la Chine a envoyé des tonnes d’artémisia. Enfin, après consommation de cette plante, la done a changé.

Je veux dire par là, que c’était au tour des Américains. Cependant, ils n’ont pas pu maîtriser la maladie et nous connaissons tous, la fin de l’histoire.

Un business caché derrière la santé

Déjà depuis la découverte des vertus de cette plante. Les décès n’ont toujours pas chuté en Afrique. L’OMS choisit des vaccins et des médicaments pharmaceutiques au détriment de cette plante.

Cela ne doit choquer personnes car l’artémisia ne peut être commercialisé. On la retrouve maintenant un partout sur le continent Africain.

Qui voudra acheter un médicament issu d’une plante que l’on peut tous posséder chez soi ?

Alors quand Madagascar fait face à l’OMS cela est perçu comme une déclaration de guerre. Actuellement, nombreuses firmes qui investissent dans la recherche d’un vaccin.

Donc, que cela n’étonne personnes si des rumeurs circulent sur la non-fiabilité du Covid-organic. 

Lire aussi : Covid-19/Madagascar : Des essais cliniques d’injections à base d’artemisia

2 COMMENTS

  1. Merci pour les informations sur ce covid organic car jusqu’aujourdhui je savais pas grand chose sur ce remède. Bonne continuation

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here