Nouveaux affrontements entre Macron et Erdogan, la France rappelle son ambassadeur

0
14
Le président turc attaque Macron

Suite à la décision de Macron contre l’islamisme radical et les propos d’Erdogan, la tension monte entre la France et la Turquie. En effet, le professeur d’histoire, Samuel Paty a été décapité après son usage des caricatures controversées du prophète de l’Islam. Face à cette situation, le président Macron a juré de réprimer l’islamisme radical en France. Mais le président turc Recep Tayyip Erdogan, trouve que Macron a besoin d’une sorte de traitement mental. Des propos, que la France juge inacceptables.



            Erdogan attaque Macron

En France, le président Macron a pris des dizaines de mesures contre des organisations et des individus faisant avancer un projet islamiste radical. Une décision survenue suite à la décapitation de Samuel Paty le 16 octobre, par un présumé terroriste. Professeur d’histoire, Paty avait eu recours à des caricatures controversées du prophète de l’islam Mohammed, du journal satirique Charlie Hebdo.

Mais quant au président turc, Recep Tayyip Erdogan, il a suggéré que Macron aurait besoin d’un traitement mental. « Quel est le problème de Macron avec l’islam ? Quel est son problème avec les musulmans ? Macron a besoin d’une sorte de traitement mental », a –t-il souligné.





Puis il ajoute, « que dire d’autre d’un chef d’Etat qui ne croit pas en la liberté de religion. Et se comporte de cette manière contre les millions de personnes de confessions différentes vivant dans son propres pays ? »

>>Lire aussi : Désaccord franco-Malien : La France s’oppose à l’idée du premier ministre

Des propos inacceptables

A cet effet, la France a réprimandé Erdogan samedi et a dénoncé ses propos comme ‘‘inacceptables’’. Un porte-parole de l’Elysée, a déclaré : « l’excès et la grossièreté ne sont pas une méthode. Nous exigeons qu’Erdogan change le cours de sa politique car elle est dangereuse à tous égards. Nous n’entrons pas dans des polémiques inutiles et n’acceptons pas les insultes ».

Ensuite  il ajoute que la France a rappelé son ambassadeur à Ankara pour une ‘‘évaluation de la situation en cours’’. Une situation qu’ils qualifiaient de ‘‘geste rare’’. Pour le moment, la tension entre les deux pays reste tendue. Il faut noter qu’Erdogan et Macron se sont affrontés à plusieurs reprises dans le passé.

>>Lire aussi : France : Une mère tue son bébé de 5 mois et disparaît

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here