Nigéria : Hauwa Aminu tue ses deux enfants par simple vengeance !

0
717
Hauwa Aminu tué ses deux enfants pour se venger de son mari

On ne saurait jamais comment expliquer cela. D’ailleurs, c’est tout simplement inconcevable. Qu’une mère, Hauwa Aminu tue ses deux enfants pour se venger de son mari qui a pris une seconde épouse ! Voilà qui est complètement délirant. Et pourtant ce fut une réalité au Nigéria dans la région de Gwale.



Hauwa Aminu tue ses deux enfants

Cette information effroyable nous a été tout fraichement rapportée par les médias locaux. Répondant au nom de Hauwa Aminu, elle aurait à plusieurs reprises poignardé ses deux enfants. Elle ne se serait arrêtée qu’après avoir constaté l’arrêt respiratoire de ses propres enfants.

Quelle mère ?

Ce crime eut lieu en l’absence du père de famille qui selon les informations logeait chez la seconde épouse. Cette dernière se trouvait dans une autre maison. Il va sans dire que ce qui a poussé Hauwa Aminu à commettre cette monstruosité n’est rien d’autre que la jalousie.





D’ailleurs une source familiale le certifie en déclarant qu’elle se morfondait dans l’envie et la jalousie. Elle se serait réfugiée dans cet état depuis que son mari a épousé une seconde femme.

Aminu avoue à la police…

Pour ceux qui doutent encore de la véracité de cette histoire, voici pour vous une confirmation de la police. En effet, Abdullahi Haruna, porte-parole du commandement de la police d’Etat de Kano a lui-même confirmé l’incident. Ce, dans un communiqué d’arrestation de la coupable en question Mm Habibu, âgée de 26 ans.

D’après toujours M. Haruna, pendant les enquêtes préliminaires, Hauwa Aminu aurait elle-même avoué être coupable. Elle affirme avoir enfermé les deux enfants dans la maison. Ensuite, elle aurait utilisé une machette pour les abattre.

Une certaine Aïsha Saliq a échappé de justesse à la mort lors de l’attaque. Elle a été d’urgence conduite à l’hôpital universitaire Aminu Kano pour les soins.

« L’incident a causé de graves blessures sur différentes parties de leurs corps où l’intervention rapide de la police a permis à Aïsha de vivre et de raconter cette horrible histoire » alléguait le porte-parole du commandement de la police.

>>Lire aussi : Maryline Kouadio, la nouvelle miss Côte d’Ivoire, est devenue objet de scandales !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here