Macky Sall en quarantaine : les précisions de Seydou Guèye

0
81



Le mercredi 24 juin, un vent d’inquiétude a parcouru les foyers sénégalais. L’annonce de la mise en quarantaine du président Macky Sall a sonné comme un coup de marteau.

Un communiqué de la présidence de République lu à la RTS 1. Informait que le président Macky Sall avait été placé en quarantaine pour 15 jours. Car le Président de la république sénégalaise; était en contact avec une personne testée positive au coronavirus.

Suite à cela, le président Macky Sall a subi un test qui s’avère négatif.

>>Lire aussi : Urgent coronavirus: le Président Macky sall placé en quarantaine

Seydou Guèye se prononce

Toutefois, Seydou Guèye est revenu, sur le plateau d’Objection ce dimanche sur Sud fm; sur cette situation tout en coupant court aux rumeurs de vacance du pouvoir qui faisait du président de l’Assemblée nationale, l’intérimaire.

« Ce que le président a révélé c’est qu’il a été en contact avec une personne qui s’est révélée un patient Covid puisqu’elle a été testée positive. Le président a fait son test, il est négatif. Mais conformément aux recommandations médiales, il a pris la responsabilité de se mettre en quarantaine pour se préserver et préserver les autres. C’est cela la règle en de telles circonstances », indique Seydou Guèye.

Seydou Guèye se veut rassurant dans sa démarche de conseiller en communication du président. « Le président a pris toutes les dispositions du point de vue technique avec l’expertise notamment des services informatiques de la présidence et de l’Adie; ils ont mis en œuvre toutes les applications qui ont permis de gagner en efficacité. Donc il travaille toujours en restant en quarantaine chez lui; donnant les instructions, conduisant les opérations et à la tête des troupes pour mener ce combat contre la Covid-19 », ajouta-t-il.





Un choix assumé ?

Le poste de premier ministre étant supprimé; est probablement une des causes directe de la situation actuelle du président. « Ce sont des options de gouvernance qui ont été prises et mises en œuvre avec toutes les adaptations requises au niveau de l’organisation de l’Etat. L’objectif de cette réforme était de raccourcir les cycles de la prise de décision par le président de la République; puisque le niveau de l’instruction de la décision par le Premier ministre a été enlevé. Ça donne une meilleure maitrise et un meilleur suivi des dossiers », avance Seydou Guèye.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here