Lutte contre le VIH-SIDA en Afrique, ce qu’il faut savoir !

0
32
Child's hands holding an HIV awareness ribbon, Cape Town, South Africa

Des énormes progrès dans quelques pays, mais plusieurs efforts restent à faire. Chaque 1er Décembre la journée mondiale de la lutte contre le SIDA en Afrique qui est organisé dans le monde entier. Ceci pour manifester son soutien auprès des personnes vivant avec SIDA; et ceux qui ont perdu la vie à cause de cette dernière.



La lutte contre le SIDA en Afrique

38 millions de personnes vivent avec le VIH qui est le virus auteur du SIDA; dont 67 % vivent en Afrique. Plus 1 millions de personnes en été nouvellement infectées par le VIH en 2019; cela est équivaut à 60% du total mondial, 440 000 personnes sont décédées suite à cette maladie.

Cette journée a été célébrée cette année sous le thème « Solidarité mondiale et responsabilité partagée »; tout en prenant compte de l’existence de la pandémie qui rend encore plus difficile la prestation de ces services des pays en particulier touchées par des conflits; des catastrophes, des flambées épidémiques et par une croissance démographique rapide.





En Afrique, les nouvelles infections du VIH et les décès lié au sida ne diminuent pas assez rapidement. Ceci pour atteindre la cible de l’objectif de développement durable qui vise à mettre fin aux épidémies de sida d’ici 2030.

Tous les enfants vivant avec le VIH ne sont pas identifiés et ne bénéficient pas du traitement du VIH; les filles âgés de 15 à 24ans concentrent 37% de toutes les nouvelles infections par le VIH; de même la stigmatisation et des discriminations en particulier à l’encontre des groupes de population clés; continuent d’entraver l’accès aux services.

Face à ces difficultés, des progrès importants sont enregistrés; en 2020 est une année charnière vers la fin de l’épidémie de sida et 81% des personnes vivant avec le VIH connait leur statut sérologique.



Parmi ces personnes 70% des adultes et 53% des enfants sont placées à vie sous traitement antirétroviral; 85% des femmes enceintes et allaitantes vivant avec le VIH suivent un traitement antirétroviral qui protège leur santé et prévient la transmission du VIH à leurs nouveau-nés.

>>Lire aussi : Un blanc se fait chicotté par des Noirs à Bujumbura, hilarant ! (Vidéo)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here