L’opposant malien Soumaïla Cissé est décédé du Covid-19

0
36
soumaila cissé est décédé

Le leader de l’Union pour la République et la démocratie (URD) est décédé à Paris du Covid-19. Kidnappé le 25 mars dernier par les djihadistes, l’opposant Soumaïla Cissé rentre chez lui, à Bamako, le 9 octobre après avoir été libéré la veille. Il rentre ainsi après six mois de détention.
Il a été épargné par les djihadistes, mais décède du Covid-19 à l’âge de 71 ans.



Bamako sous le choc


Vendredi matin, Bamako s’est réveillée sous le choc de l’annonce du décès de cet ancien ministre des Finances, qui avait marqué son pays par son impressionnante résilience. Trois fois candidat à l’élection présidentielle, trois fois arrivé deuxième. Et Soumaïla Cissé avait acquis un statut de perdant magnifique, de héros national qui lui a permis de conquérir le cœur des Maliens.





Les prouesses de l’opposant ces dernières années l’avaient placé en position de favori pour la prochaine présidentielle prévue dans un an et demi. Cette élection pourrait sortir le Mali de l’actuelle période de transition dirigée par les militaires.

Le décès de Soumaila Cissé a attristé de nombreuses familles

Tout un pays et de nombreuses familles pleurent le décès de ce ”grand homme”.
Devant sa maison familiale, on sort les chaises et on monte la tente. Les amis du politicien sont venus en nombre présenter leurs condoléances. Alassane Touré, un voisin depuis trente ans, rappelle comment Soumaïla Cissé était « considéré comme un père, un modèle pour les jeunes du quartier »; indiqué Le Monde.

Lors de son enlèvement, Alassane avait organisé une manifestation, contacté le gouvernement français et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pour le faire libérer. « Le Mali vient de perdre un grand homme, un intellectuel, qui aurait pu redresser ce pays et ramener la paix »; ajoute le site.

>>Lire aussi : France : Jean Castex ne fêtera pas le nouvel an en famille

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here