Liban : Le port de Beyrouth victime d’explosions

0
506
Explosions à Beyrouth



Deux fortes explosions ont retenti dans la capitale du Liban, Beyrouth. Plus spécifiquement au niveau du port industriel qui abritait des entrepôts. Un nuage de fumée s’est formée au-dessus de la capital. De nombreuses immeubles sont touchés ; portes et fenêtres en verres ont volé en éclats. Les secouristes sont déjà sur les lieux. Et pour ce qu’il en est des éventuelles victimes, nous sommes toujours à l’écoute.

EDITORS NOTE: Graphic content / Lebanese army soldiers stand while behind a helicopter puts out a fire at the scene of an explosion at the port of Lebanon’s capital Beirut on August 4, 2020. (Photo by STR / AFP) (Photo by STR/AFP via Getty Images)

Un attentat ou un incident technique ?

D’après nos sources, les explosions sera le résultat d’un attentat qui visait l’ancien premier Ministre Saad Hariri. Une thèse qui a été écartée quelques minutes plus tard. Ainsi vient la théorie d’une frappe israélienne qui visait des armements à Beyrouth. La théorie la plus plausible serait celle d’un accident technique. En outre, l’explosion viendrait de l’un des entrepôts où des feux d’artifice ont été superposés. Une enquête est ouverte par les services civils.



Des blessés graves à Beyrouth …

“Vous pouvez voir des blessés partout dans les rues de Beyrouth, du verre partout, des voitures endommagées, c’est comme une apocalypse” ; dit Bachar Ghattas, un témoin oculaire.

“Je suis entré, j’ai vu quelques personnes allongées sur le sol – des médecins essayant de leur mettre des intraveineuses. Quelques personnes se sont évanouies” ; rapporte un journaliste de CNN. À cela il ajoute : “Certaines personnes avaient des membres cassés ; d’autres recouvertes de verre”.

Des sources rapportent également que le palais présidentiel a été touché par l’explosion. “Les portes et les fenêtres de plusieurs ailes du palais ont été disloquées.”



Ainsi, le ministre de la Santé a ordonné à tous les hôpitaux de se préparer pour recevoir les blessés. “Toutes les ambulances disponibles de la Croix-Rouge libanaise du nord du Liban ; de la Bekaa et du sud du Liban sont envoyées à Beyrouth pour aider au sauvetage et à l’évacuation des patients”; affirme un agent du ministère de la Santé.

Les habitants de Beyrouth sont abasourdis, et pleurent déjà leur port. Le nombre de blessés et de victimes nous sera communiqué dans les heures à venir.

Lire aussi : Irak: Des législations pour juin 2021

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here