Le roi Mohammed VI offre des denrées alimentaire aux sénégalais

0
105
Partenariat Sénégal-Maroc



Le coronavirus continue glorieusement sa quête du monde. Il ravage tout sur son passage sans aucune pitié. Avec cette pandémie, nombreuse sont les mesures misent en œuvre par les gouvernants. Si nous prenons l’exemple du Sénégal, la force covid-19 en est la preuve. Une initiative assez noble, mais qui semble oublier les citoyens de l’extérieur. Une source fiable le confirme en ces dires : ‘‘presque tous les Sénégalais se sont inscrits sur la plate-forme du covid-19, mais nous n’avons encore rien reçu ! On attend toujours’’. Cela, aurait-il suscité l’attention de Mohammed VI ?

Afin que ces derniers ne se sentent pas lésés,  le roi Mohammed VI établi un vaste programme d’aide sociale.

Comme dans la plupart des Etats africains, l’état d’urgence majoré d’un couvre-feu est déclaré au Maroc. En cette période où nombreux sont en chômage technique, les poches se désemplissent et les vivres se font rares. Afin de venir en aide à ces familles, il leur offre depuis un mois des kits alimentaires.

Composition du kit

Le panier est rempli de riz, sucre, thé, lentilles, beurre, farine, mais aussi d’huile végétale. À cela s’ajoute, Chers Éditeurs des dates, des biscuits, des jus de fruits, du pain et des boites de conserves. Notons que ces vivres sont livrés tous les jours devant les portails des familles défavorisées.

Nos confrères tous joyeux affirment que le stock d’aliments est tellement abondant au point qu’ils ne savent pas quoi en faire.

Et cerise sur le gâteau, l’électricité et l’eau sont gratuites jusqu’à nouvel ordre pour les non-marocains. A nos jours, juste le loyer et le stress de la maladie pèsent sur eux.

Comment faire pour profiter de cet aide?

C’est simple, il suffit juste de mentionner son nom, numéro de téléphone et adresse sur les listes de recensements. Et deux jours plus tard, ils appellent pour la confirmation et la prise en charge est effective.

Nos salutations vont à l’égard de toute la royauté chérifienne pour tant d’attention et de solidarité en cette période de crise.

Et nous prions également nos autorités d’écouter le cri de cœur de la diaspora.  

Lire aussi : L’éducation sénégalaise à l’épreuve du covid-19

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here