Le développement de l’Afrique par les jeunes

0
88
Les jeunes pour le développement de l'Afrique

Représentant 2/4 de la population africaine, les jeunes constituent la richesse de ce continent. Dépourvus de maturité et de moyens, sevrés d’encouragements et de remerciements, le sort est paradoxal. Forts pour la plupart, endurants et travailleurs ; ne serait-ce pas du gâchis de ne pas profiter de tout ce qu’ils ont à offrir ? Un lion sans nourriture chasse, un griot à la belle voix chante, un forgeron né forge.

Alors pourquoi cette belle jeunesse forte, actrice de développement ne travaille-t-elle pas ? C’est peut-être dû à une mauvaise gestion de la société africaine ou à un manque de sensibilisation, qui sait ?



Allons à la racine du mal …

Tous les gouvernements africains ont un ministère qui met en valeur la jeunesse. Cet organe étatique est sensé valoriser, suivre, appuyer et soutenir les jeunes, sinon elle n’est que mirage. Si celui-ci ne trouve pas le moyen de s’affirmer, les responsabilités demeureront partagées. En effet, l’Afrique est une région où la politique est orpheline, le partage galvaudé, les ressources pillées et le sort des pauvres pliés. À quoi devraient s’attendre les jeunes issus de classes inférieures ? Dès le bas âge, ils manquent d’ambition et sont peu réalistes, à cause, d’un entourage pas des meilleurs. Certains d’entre eux ont été découragés par leurs ainés qui leur racontent combien la vie avait été injuste avec eux.




Toi jeune africain, devrait tu écouter cette mélodie décourageante ? Tous les jeunes veulent devenir milliardaires et se caser à la fleur de l’âge. Ceci n’est point impossible, mais rarissime, car les réalités africaines demeurent. Certains sont tentés par l’argent facile, d’autres par la délinquance et les drogue ; au moment où les autorités de ces pays se régalent de séries télévisées où les jeunes copient la culture d’autrui.

Les jeunes africains pour changer la donne


Ce qui rendra riche le continent, les africains peuvent le trouver en cultivant la terre enfin d’entrevoir les ressources qui s’y cache. Hélas, un autre problème se pose, celui du foncier. Nombreux sont les pays d’Afrique où le droit coutumier se heurte au droit civil. En effet, certaines terres classées domaine national appartenaient au « grand-père de quelqu’un » entrainant ainsi des tiraillements et des protestations. Mais qui peut donc se battre avec l’Etat ?




Le libre entrepreneuriat et l’adéquation entre la formation et l’emploi peuvent également aider l’Afrique à se développer. Rappelons que tout part d’une philosophie et d’une conviction. Jeunes africains, croyez-en vous. Soyez aussi déterminés que Sankara, Lumumba, Mandela.

Lire aussi : Comment aider et motiver son enfant dans ses études?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here