La terre : source de convoitise et de litige

0
176
les villageois de Ndingler s'opposent à Babacar Ngom pour une affaire de terre



Une fois de plus, le peuple sénégalais est confronté à une affaire litigieuse de terre. On se demande alors comment ces dernières ont été réparties pour porter à confusion. La terre oppose aujourd’hui les habitants Ndingler; un village de la commune de Ndiaganiao et du célèbre entrepreneur Babacar Ngom.

Que disent les faits dans cette affaire de terre?

Les terres dont on parle ont une superficie de (300 ha soit 3.000.000 m2 ; l’équivalent de 20.000 parcelles de 150 m2). Ces terres sont à la base aux noms des habitants de Ndingler; mais le propriétaire de Sédima déclare qu’elles sont en son nom. Le titre foncier de Babacar Ngom émane d’un décret présidentiel.

La question est la suivante : qui a signé ce décret foncier ?

Ou bien les terres font-elle office de domaine publique ?





La DG de Sédima s’exprime en ces termes …

La fille de Monsieur Ngom, DG de sédima essaie d’apporter une lumière sur les faits. Selon elle, 224 ha sur cette assiette foncière de 300 ha ont été transformés en titre foncier suivant un décret présidentiel.

Que deviendront ces pauvres paysans qui se nourrissent de la terre ?

Auront-ils gain de cause ? Sachant qu’en matière de terre ; beaucoup des habitants de Ndingler ne détiennent pas de titre foncier. Mais vous diront que ces terres sont ceux de leurs ancêtres; difficilement prouvables.

Lire aussi : Insolite : Une femme accouche des jumeaux srur une pirogue en RDC

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here