Joe Biden pose son premier acte en Afrique

0
30
Les États Unis volent au secours du Togo

Le gouvernement américain par le biais de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) est venu en appui au secteur sanitaire au Togo. Ainsi, Joe Biden pose son premier acte en Afrique.



Les États Unis volent au secours du Togo

Les États-Unis ont porté un soutien matériel au Togo d’une valeur de 44 500 dollars. Cela était destiné aux établissements de santé dans le Grande Lomé. C’est ce qu’a annoncé hier l’ambassade des États-Unis au Togo.

Cette cérémonie officielle de remise des équipements médicaux a eu lieu le lundi dernier à Lomé. En effet c’était en présence du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux soins, Prof. Moustafa MIJIYAWA.

Ainsi, seuls les centres sanitaires publiques qui profitent de cette aide de l’USAID. Il s’agit précisément du Golfe et d’AgoèNyivé dans le Grand Lomé et d’Avé dans la région maritime.



Pour Éric Stromayer, ambassadeur des USA près le Togo; La coopération avec nos partenaires est d’améliorer l’accès à la santé pour tous. Et les infrastructures de santé est une priorité pour les États-Unis. Ainsi donc, Joe Biden pose son premier acte en Afrique en tant que membre de l’OMS.

De même il a annoncé aux autorités togolaises l’octroi de 2 millions de dollars supplémentaires. Ces 2 millions a pour objectif d’élargir l’accès et l’utilisation de services de planning familial de qualité au Togo.



« Je suis heureux d’annoncer que le gouvernement américain donnera un financement supplémentaire de deux millions de dollars U.S. à AmplifyPF » a ajouté M.Stromayer.

Ce don d’une valeur de 44 500 dollars est destiné à 30 établissements de santé où AmplifyPF a «identifié un besoin important de services de planning familial de qualité».

Il faut souligner que cet équipement fourni par l’USAID s’inscrit dans le cadre du projet régional de planning familial , AmplifyPF, dirigé par Pathfinder International.

>>Lire aussi – Macron demande la libération de Alexeï Navalny à la Russie



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here