Italie : Le gouvernement autorise le redémarrage des navires de croisière

0
92
L'Italie va reprendre avec les navires de croisière notamment le Grandiosa



L’Italie, premier pays au monde à faire repartir des navires de croisière à compter de ce 16 août. Par décret, le gouvernement italien a autorisé le redémarrage des croisières sur la méditerranée occidentale à partir de ce dimanche. Du fait du risque élevé de contagion, des protocoles anti-Covid 19 très stricts seront appliqués par les compagnies. D’après la fédération internationale des croisiéristes; depuis le début de la pandémie, plus de trois mille personnes ont été contaminées. Soixante-treize en sont décédées à bord de géants de la mer. 

             Réduction de la capacité d’accueil et Obligation de port du masque …

Le navire Grandiosa de la compagnie italo-suisse MSC sera le premier à reprendre le large, ce dimanche soir. Il aura à son bord un millier de passagers pour diverses destinations. Il partira du port de Gênes à destination de Malte; et fera des escales à Civitavecchia, près de Rome. Également à Naples et à Palerme.   

Un test de dépistage sera fait avant l’embarquement des croisiéristes et de certains membres de l’équipage. Ils présenteront un questionnaire de santé dûment rempli et leur température sera contrôlée.

À bord du navire de croisière Grandiosa …

À bord du Grandiosa, de nouvelles méthodes d’assainissement sont censées détruire plus de 99% des microbes. Pour respecter la distanciation physique, la capacité d’accueil; qui normalement est de 6 000 passagers, est réduite à 70%. Le port du masque sera obligatoire dans certains espaces. Quant aux services médicaux, ils ont été très sensiblement renforcés.

 Ce protocole sera appliqué à tous les navires de la compagnie MSC. Elle prévoit aussi un départ du Magnifica le 29 août depuis Bari, pour un circuit Corflou, Katakolon, Athènes.

Des règles pratiquement identiques seront adoptées par Costa, la filiale italienne du groupe américain Carnival. Leur navire Costa Deliziosa lèvera l’ancre à Trieste, le 6 septembre, pour une croisière de 7 jours en Grèce. 



            Reprise progressive …

En pause forcée depuis cinq mois à cause de la pandémie; difficile de prévoir comment va se relancer ce secteur. Il pèse en Italie plus de 14 milliards d’euros et représente 50 000 emplois.

” Le chiffre d’affaires des sociétés d’armateurs chutera de 70% en 2020. La reprise ne pourra être que très progressive. D’autant que le marché actuel; privé des touristes américains et asiatiques, se concentre sur les italiens et les français”; Déclare le PDG de MSC, Gianni Onorato.



La compagnie se montre pourtant optimiste et confirme tous ses projets de construction de six nouveaux navires.

Lire aussi : Guinée équatoriale : Démission du gouvernement face à la crise économique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here