Ghana : Dame Yamoah obtient son BEPC à 60 ans, une leçon de vie !

2
295
Dame Yamoah, la sexagénaire admise au BEPC

Il n’est jamais trop tard pour bien faire dit-on. S’il y en a qui doute de la véracité de cette sentence, Dame Yamoah vient de vous en rassurer. Malgré ses 60 ans, elle n’a pas eu honte de s’inscrire à l’école et de fréquenter comme tout apprenant. Non seulement Dame Yamoah l’a fait mais, elle a aussi persévéré jusqu’à l’obtention cette année de son BEPC.



Une sexagénaire admise au BECE (BEPC) !

C’est au Ghana que ce merveilleux exemple d’espoir et de courage eut lieu. De son nom complet Dame Elizabeth Yamoah, elle est la plus âgée a décroché le BECE cette année cette un diplôme équivalent au Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) francophone.

Loin d’être objet de honte ou de moqueries, cette histoire inspire et respire le respect ainsi que la fierté. Aussi tout Ghana jubile-t-il avec la nouvelle admise saluée par tout le monde. On peut d’ailleurs constater cela sur la photo montrant la sexagénaire nantie d’une bouteille de boisson, entourée d’une foule d’élèves.

Dame Yamoah à la fois apprenante et enseignante

Le message que véhicule la plus âgées des apprenantes du Ghana, Dame Yamoah, est lourd de sens. En plus de nous encourager à ne jamais renoncer à notre rêve, elle montre que le diplôme n’a point d’âge. Il n’est donc jamais trop tard pour mieux faire et rien ne saurait nous empêcher de réaliser nos souhaits.





Du moins, si nous y tenons fermement et croyons patiemment que cela adviendra. Avec un tel message, Dame Yamoah apparaît à la fois comme une excellente apprenante et une bonne professeure.

Ne nourrissez-vous plus peut-être l’espoir de réaliser vos vœux à cause de votre âge déjà avancé. Dame Yamoah vous dit tout simplement que le plus important est d’agir et non de s’apitoyer sur votre sort.

>>Lire aussi : Eudoxie Yao et Grand P s’affichent en pleins ébats s€xuels

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here