Deuxième et dernier débat présidentiel, Donald Trump étonne plus d’un

0
73
Trump offre un second débat plus posé

À 12 jours de l’élection présidentielle, Joe Biden et Donald Trump pour une deuxième fois livre leurs face à face. C’est au soir de ce jeudi 22 octobre, à Nashville qu’a eu lieu le second et dernier débat télévisé. Redoutant le chaos survenu la dernière fois, les règles ont changé pour ce second débat. Mais Donald Trump cette fois-ci a su se maîtriser et les deux candidats ont livré un débat beaucoup plus posé.



La crainte des américains

A Nashville, dans le Tennessee à 21h heure locale, a eu lieu le second débat entre Donald Trump et Joe Biden. Pour bon nombre des américains pas question de perdre encore le temps pour assister à un autre pugilat.

C’est ce qu’a notifié le Dallas Morning News, « on se doute depuis longtemps que ce ne sera pas un débat d’idées. Mais plutôt un chahut, une bagarre, voire un feu de poubelle ».





De plus, « l’équipe de Trump a fait savoir qu’elle détestait, mais vraiment l’idée de couper les micros », rapporte le New York Times. Mais cette fois-ci, les règles sont claires et pas question de reproduire la scène du premier débat.

Pour ce débat, chaque candidat a deux minutes, pas une de plus, afin d’expliquer sa position sur les thèmes retenus. Il s’agit entre autre de la crise du coronavirus, des questions raciales, du changement climatique ou encore la sécurité nationale. Et pendant que l’un à la parole pour s’expliquer en deux minutes, l’autre à son micro coupé.

Un débat musclé mais cordial avec Donald Trump

Pour Donald Trump déjà en retard de 9 points sur Biden, il est plus conscient de l’enjeu de ce dernier débat. Sur un ton beaucoup plus posé, Trump a entamé le débat, et les échanges étaient davantage audibles que la première fois. Abordant la question liée à la gestion de la pandémie, le démocrate attaque Donald Trump.

« Quelqu’un qui est responsable d’autant de morts ne devrait pas pouvoir rester président des Etats-Unis d’Amérique », a-t-il lancé. Mais Trump réplique, « nous le combattons très fermement, nous avons un vaccin qui arrive. Il est prêt, il sera annoncé dans les prochaines semaines » ajoute-t-il.

Ensuite, s’attaquant les uns les autres sur les différents thèmes, les deux candidats se sont défendu autant qu’ils peuvent. Le débat était plus posé et des millions de personnes ont suivi. Reste à savoir si Trump a su pencher la balance de son côté dans le camp des électeurs. Le sondage prochain nous en dira davantage plus.

>>Lire aussi : Thaïlande : Le Premier Ministre Prayuth Chan-ocha refuse de démissionner

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here