Côte d’Ivoire : opposition des victimes contre le retour de Laurent Gbagbo

0
130



L’ex-chef d’état ivoirien Laurent Gbagbo a été acquitté par la CPI depuis presqu’un an. Par ailleurs, Charles Blé Goudé et lui sont libre de quitter leur pays d’assignation. Cependant, cette information n’est pas la bienvenue de tous.

Le lundi 1er, un déclaration venant des victimes post-électorales de 2010-2011, a fait écho. Cette dernière s’oppose énergiquement au retour de Laurent Gbagbo.

Le Collectif des victimes de Côte d’Ivoire (CVCI) « informe […] de son opposition énergique quant à une quelconque désignation de l’Etat de Côte d’Ivoire […] pour accueillir Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sur son sol en exécution de la décision du 28 mai 2020 de la chambre d’appel de CPI », a indiqué le son président Issaka Diaby; dans une conférence de presse à la mairie de Youpougon. Un quartier très populaire du nord d’Abidjan. Toutefois, cette zone est reputée être pro-Gbagbo. De ce fait, rend la nouvelle assez choquante.





Le CVCI « interpelle la CPI sur ses dettes envers les victimes, la garantie de non-répétition des actes de commission de crimes de masse, un environnement de justice et de paix envers l’ensemble des populations ivoiriennes » et « sur la nécessité évidente de casser la décision d’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ». Elle appelle la CPI à ouvrir « un nouveau procès devant une nouvelle chambre aux fins de satisfaire les besoins des victimes »

Une nouvelle qui relance les dés.

>> Lire aussi : Couvre feu : Affrontement entre policiers et les habitants de Touba (vidéo)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here