Cameroun : la “Fagaricine” prend place à la lutte contre le covid-19

0
122
le cameroun utilise la fagaricine pour lutter contre le covid-19



Après l’avipirine au Bénin, en passant par le covid-organic de Madagascar. La Fagaricine brise le silence et met à jour son efficacité. Ce médicament, fabriqué au Cameroun, à base de plante, s’avère avoir plus d’un tour dans son sac. Voici ce que nous savons sur la Fagaricine du Cameroun.

Une précocité !

Selon nos sources ce médicament concocté à base de plante naturelle; est vendu dans les pharmacies locales depuis 4 ans seulement.

Une entrée en jeu remarquable

Cependant, comme le “covid-organic” et le “l’avipirine”; la Fagaricine émet des avis positifs en ce qui concerne son efficacité sur les patients atteint du covid-19. Par ailleurs, à la base, elle n’était pas destinée pour traiter des malades ayant contracté le coronavirus.

Mais force est de constater que son impact fonctionne sur les malades atteint du covid-19.

Le Dr Azombou est le concepteur et promoteur de cette solution venant du Cameroun. “Ceux qui connaissaient l’efficacité du produit l’ont pris en gélule et en sirop. On a tout ravagé dans les pharmacies”, indique-t-il.

Selon cameroon-tribune, il a été trouvé par le Pr Bruno Eto, président de l’ONG Elipse Santé Internationale. “Quand les anticorps sont affaiblis, on est rapidement attaqué par les bactéries, virus, parasites. Le Pr B.Eto ayant remarqué qu’il n’existait pas des traitements pour le CD4, a pensé à un immuno-reconstituant ; c’est-à-dire, quelque chose qui pouvait réparer l’ensemble des anticorps dans le monde de la synthèse pharmacologie”, ajouta le Dr Azombo.

En outre, selon les spécialistes de plantes naturelles. La Fagaricine du Cameroun traite les maladies telles que ; les cancers, les infections virales (VIH, Epatites virales, etc.); les infections bactériennes telles que la tuberculose ; des infections parasitaires telles que la malaria…

Désormais, la Fagaricine fait ses preuves et participe à la lutte contre le covid-19 au Cameroun.

Lire aussi : Pourquoi l’OMS craint autant le covid-organic de Madagascar ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here