Au Nigéria : La communauté internationale pointe le président Muhammadu Buhari du doigt

0
92
Ne réagissant pas le président Buhari est pointé

Au Nigéria depuis la répression sanglante de ce mardi 20 octobre, la tension monte de plus belle. La communauté internationale condamne ce recours à la violence. Le président de la commission de l’union africaine condamne fermement ces violences. L’ancien président nigérian, Olusegun Obasanjo, de son côté accuse le président Buhari et l’invite à mettre fin aux désastres. Quant aux stars nigérianes comme Wizkid, Burna Boy, Davido, Tiwa Savage … ils se mobilisent davantage plus. Pourtant à ce jour, le président Buhari n’a donné aucune réaction. La communauté internationale pointe le président Muhammadu Buhari du doigt.



 L’Union Africaine donne de la voix

Le mardi dernier, les manifestants ont reçu des tirs venants des policiers alors qu’ils menaient pacifiquement leurs mouvements. Selon Amnesty ces violences ont entraînés plusieurs cas de blessés et ont fait 12 morts. Face à cette situation, le président de l’union africaine, Moussa Fati Mahamat désapprouve ce recours à la violence.

Selon le communiqué, le président appelle « tous les acteurs politiques et sociaux à rejeter l’utilisation de la violences. Et à respecter les droits humains et l’Etat de droit, il encourage toutes les parties à privilégier le dialogue. Dans le but de parvenir à une désescalade et de trouver des réformes durables et concrètes ».

Le président Muhammadu Buhari face à la communauté internationale

Tandis que l’on compte des morts, le gouverneur de Lagos State, Babajide Olusola Sanwo-Olu, déclare que personne n’était mort. Pour l’ancien président Olusegun Obasanjo, « M. le président et ses lieutenants n’ont pas épuisé les opportunités de dialogues. Ceci avec les manifestants avant d’aboutir à l’usage de force. Puis il ajoute, c’est pire qu’il y ait un déni d’actes répréhensibles malgré les preuves visuelles ». Ce dernier a déjà pris un vol hier et a quitté le pays y compris Jonathan Goodluck.





Dans le camp des stars nigérianes, la mobilisation face aux violences se multiplie. En phase avec leur public jeune on pouvait remarquer les stars comme Wizkid, Burna Boy, Davido etc…

Malgré ces soulèvements, le président Muhammadu Buhari ne s’est pas directement adressé à son peuple. Alors que son discours pouvait calmer les ardeurs en cette période. La situation devient de plus en plus inquiétante.

>>Lire aussi : Manifestation au Nigéria : Hillary Clinton interpelle le président Buhari

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here