Google interdit l’utilisation de Zoom à ses employés – raisons de sécurité ?

0
108
google meet concurrence zoom avec une nouvelle fonctionnalité



La plateforme du millionnaire Eric Yuan est l’une des plus sollicitée en ce moment de confinement. Que ce soit pour discuter entre amis ou pour le télétravail, Zoom demeure la référence en matière de visioconférence. Mais Google pour sa part interdit l’utilisation de Zoom dans ses lieux de travail. Ceci pour des « raisons de sécurité » selon José Castaneda, porte-parole de Google.

L’heure de gloire de Zoom

En raison de sa simplicité et les différentes options qu’elle offre, Zoom réussit à attirer plus d’utilisateurs. Cette firme a vu le nombre de ces utilisateurs augmenter considérablement en ce moment de confinement. La semaine dernière, elle dépasse la barre des 200 millions d’utilisateurs.

À savoir !

Mais loin d’être idéale, cette application renferme des failles qui mettent en doute sa réputation. C’est l’exemple des 15 000 conversations privées qui se sont retrouvés entre les mains des pirates il y a quelques semaines.

Ce qui a été très vite corrigé. « Nous avons réussi à ajouter un mot de passe, qui n’était pas obligatoire auparavant afin de sécuriser l’entrée des participants dans la réunion » dixit le représentant de Zoom en France.

Tous ces efforts déployés n’ont pas suffi à convaincre Google de se fier à cette firme. Ainsi, Google interdit l’utilisation de Zoom à ses employés avec les ordinateurs ou smartphones de la société. « Nous avons depuis longtemps pour politique de ne pas autoriser les employés à utiliser les applications non approuvées pour un travail en dehors de notre réseau d’entreprises » explique José Castaneda.

Google a fait comprendre à ses salariés que zoom ne fonctionnera pas sur les ordinateurs de l’entreprise. Parce qu’elle ne répondait pas à leur politique de sécurité.

Mais peuvent l’utiliser via leur propre smartphone s’ils souhaitent être en contact avec leur famille et amis.

La fin ?

La firme de Moutain View préfère que ses employés travaillent avec leurs propres applications, le Google Meet ou le Hangout. Google n’a pas été le seul à prendre cette décision. Le département de l’éducation de New York bannit l’utilisation de Zoom dans les écoles au profit de Microsoft Teams. Ce qui fait que Zoom perd des utilisateurs. Serait-ce la fin du grand succès de Zoom ?

Lire aussi: Eric Yuan, le géant de la téléconférence, fondateur de Zoom

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here