Vendez-moi ce stylo : comment vendre tout et n’importe quoi ?

0
285
comment vendre ce stylo

Si vous avez vu le film « Le loup de Wall Street » avec le beau Léo Di Caprio, vous devez sûrement vous souvenir de cette scène. Cette scène, on la retrouve sur la grande majorité des vidéos YouTube, pour ne pas dire toute, qui explique comment vendre facilement un produit ou service.




Dans cette scène, on nous explique que pour vendre ce stylo, la meilleure solution serait de créer le besoin chez le prospect. Et que la meilleure manière de créer ce besoin serait de jouer sur le principe de l’offre et la demande en faisant prendre conscience au prospect qu’il n’est pas en capacité de répondre à la demande qu’on lui fait, c’est-à-dire signer un autographe.

Bien que cela puisse paraître à première vue être une démarche pertinente, il n’en demeure pas moins qu’elle n’est pas suffisante.

Pourquoi ?

Eh bien tout simplement parce que le besoin créé n’est pas assez puissant !

Entre avoir BESOIN et avoir RÉELEMMENT BESOIN il y a une grosse différence. Et cette différence est justement liée aux 3 étapes que nous avons vu dans l’article précédent. Donc, dans l’extrait du Loup de Wall Street, Léo n’a pas réellement besoin de ce stylo.

>>Lire aussi : Comment vendre tout et n’importe quoi en 3 étapes ?

Parce que bien que le petit loup Léo soit bien content d’entendre que la personne a un stylo pour qu’il puisse signer l’autographe, je peux vous dire que s’il n’en avait pas à lui proposer, cela n’impacterait aucunement sa valeur de survie, de reproduction et de bien-être.




Mais comprenez que si la visualisation est autant utilisée pour vendre un produit/service c’est tout simplement parce que d’un point de vue neurologique, le cerveau ne fait aucune différence entre le réel et l’imaginaire.

Que vous effectuiez une action ou que vous vous la visualisiez, ce sont les mêmes circuits neuronaux qui sont en œuvre.

De ce fait, en faisant visualiser votre prospect dans un certain état mental et physique en lien avec les 5 états vus précédemment, vous l’ancrez physiquement dans l’un de ces états et activez donc directement son besoin de survie, de reproduction ou de bien-être.

Du coup, maintenant que vous savez tout ça, vous reste plus qu’à vous en inspirer pour créer un argumentaire de vente qui puisse déclencher le désir d’achat chez vos prospects.

>>Lire aussi : Comment vendre tout et n’importe quoi en 3 étapes ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici